L'hypnose Humaniste

L'hypnose est une pratique thérapeutique : par le simple biais de la parole, elle permet d'aller mieux. 

Ce terme "hypnose" signifie à la fois la technique et un état modifié de conscience. Communément, cet état de transe hypnotique s'apparente au rêve, vous n'êtes plus ici mais ailleurs comme lorsque vous êtes absorbé par un livre ou un film. De même, il vous est certainement arrivé de marcher d'un point A à un point B et vous rendre compte que vous n'avez aucune idée de comment vous y êtes parvenu. On parle ici de dissociation, c'est un mécanisme naturel et spontané qui met à l'écart notre mental et nos capacités cognitives de la vaste partie inconsciente de notre esprit. La zone de notre cerveau qui nous permet d'être conscient (le cortex préfrontal) se déconnecte et notre "pilote automatique" se déclenche. Ce pilote, c'est notre inconscient qui nous guide, nous préserve des dangers (l'instinct de survie) et régule les fonctions de notre corps (l'homéostasie).

A l'inverse de l'hypnose classique, dans laquelle la dissociation est pratiquée, les techniques utilisées en  hypnose humaniste associent la personne en "augmentant son état de conscience". Ainsi, cette ouverture de conscience vient éclairer les blessures de l’inconscient qui peuvent alors être soignées ou modifiées avec l’aide du thérapeute qui agit ici comme guide et pédagogue. Aucune forme de sous-entendu ou d’allusion n’est faite. Le langage est simple et direct.

 

L’hypnose humaniste est une nouvelle forme d’hypnose

qui place la personne au cœur de sa guérison

en étant directement actrice de son propre changement. 

 

Grâce à ses particularités, l’Hypnose Humaniste est aussi bien une pratique de thérapie (stress, sommeil, poids, tabac, etc.) que de psychothérapie (mal-être, dépression, couple, etc.) et de coaching (systémique, action profonde qui respecte la vie privée).

Ses champs d'application sont vastes et nombreux et s'adressent à toute personne souhaitant améliorer son quotidien, s'affranchir de peurs et de croyances ayant un impact néfaste sur sa vie, la gestion des émotions, sentiment de transparence, d'injustice, d'infériorité, de tristesse, problème d'identité, de couple, le deuil (inclut le divorce, la perte d'un travail, d'une situation)…

Autres indications – liste non exhaustive :
-En complément éventuel d’un traitement médical

 

Problèmes identitaires : dépression, mal-être, sensation d’être dissocié, coupé du corps et de ses émotions, loyautés familiales

Troubles comportementaux et émotionnels : troubles obsessionnels du comportement (TOC), procrastination, auto-sabotage, hyperactivité, manque de confiance en soi, être (ou se croire) toujours victime, syndrome de l'imposteur, anxiété, stress, peur de se sentir critiqué ou jugé par les autres, trop gentil et difficulté à poser des limites, timidité, agressivité, colère, ruminations, dialogue intérieur négatif dévalorisant, sensation d’être transparent, inintéressant, trop grande naïveté, pessimisme, sentiment d’injustice, sentiment d’infériorité, peur de l’abandon, rancœur, échecs personnels ou professionnels à répétition, problème de poids, de sommeil ou d'addiction

Soins de soutien : durant le traitement du cancer et autres maladies graves, préparation à l’accouchement, FIV,


Traumatismes : licenciement, divorce, rupture, accident, décès


Problèmes d’ordre physique à répétition et de cause inexpliquée : céphalée, mal de dos, mycoses, cystite, syndrome du colon irritable, maladies de la peau, acouphène et autres somatisations

Attention : l'hypnose ne se substitue pas à un avis ou traitement médical.