Rechercher
  • Marie-Pierre Degoulet Finck

Respirer pour aller mieux



Rappel et fonctionnement

La respiration est un processus physiologique permettant d'approvisionner l'organisme en oxygène et d'éliminer le dioxyde de carbone. Il s'agit d'une fonction naturelle, automatique et inconsciente contrôlée par le système nerveux autonome.


Les mouvements respiratoires - inspiration et expiration - sont provoqués par l'action du diaphragme et des muscles intercostaux. Les centaines de millions de petites alvéoles pulmonaires sont le lieu d'échange et servent d'intermédiaires pour capter le dioxygène à l'inspiration et le transmettre au sang d'une part et d'autre part, de récupérer le dioxyde de carbone du sang pour le rejeter dans l'expiration.



Pourquoi bien respirer ?

Comme nous le disions, respirer est une fonction automatique qui ne nécessite pas notre attention : elle se fait naturellement sans que nous ayons à y penser. Pourtant, elle est essentielle à notre survie et peut nous faciliter grandement la vie si on s'y intéressait de plus près...


En effet, elle apporte la nourriture nécessaire à nos cellules et nos organes pour leur garantir un bon fonctionnement : le cerveau, bien approvisionné en oxygène nous permet de mieux réfléchir et mieux se concentrer. La respiration nous aide également à gérer nos émotions et à réguler notre stress. Une respiration profonde actionne notre système nerveux parasympathique qui a pour rôle de ralentir les fonctions de notre organisme, principalement grâce à l'action du nerf vague qui naît dans le bulbe rachidien et se termine au niveau du thorax et de l'abdomen.



Le système nerveux autonome composé du système sympathique et parasympathique

Bien respirer permet d'autre part d'augmenter notre vitalité, d’améliorer notre posture, de favoriser une meilleure digestion, un meilleur sommeil, de renforcer notre système immunitaire et d'avoir une action sur la douleur. En effet, le fait d'inspirer profondément, de contenir quelques secondes la respiration et d'expirer doucement peut apaiser des douleurs, qu'elles soient chroniques ou non. De cette manière, des endorphines sont synthétisés par le cerveau et ont une action analgésique sur le corps.



Comment bien respirer ?

INSPIR.... EXPIR.... Avez-vous remarqué la respiration du bébé ? Seul son ventre bouge. C'est la respiration abdominale qui actionne justement le nerf vague mentionné plus haut.


Installez-vous dans une position agréable sans tension : assis ou allongé.

Mettez une main sur votre ventre.

Ressentez tous les points d'appui de votre corps sur le siège, le sol.

Prenez conscience de votre respiration sans la modifier. Fermez les yeux.

Commencer par expirez tout l'air contenu dans votre ventre par votre bouche, sentez votre ventre se contracter.

Inspirer par le nez en gonflant votre ventre.

Soyez attentif à ce qui se passe en vous, soyez disponible et à l'écoute de tous ces infimes phénomènes provoqués par votre respiration : l'air frais dans vos narines, la chaleur de votre main, la souplesse de votre ceinture abdominale, ce qui bouge quand vous respirez...

Restez concentré sur vos sensations.

Si des pensées viennent vous perturber, l'exercice consiste à prendre conscience que vous avez décroché. Alors il suffira simplement de revenir sans jugement et sans se critiquer sur les mouvements et les sensations de votre respiration.

Prenez conscience que vous ne pouvez être à deux endroits à la fois : soit dans le corps, soit dans le mental.

Inspirez par le nez sans tension, sans forcer, gonflez le ventre, ressentez

Expirez par la bouche le plus doucement possible comme si vous souffliez dans une paille.

Ressentez votre ventre se dégonfler.

Prenez conscience de la modification de votre état, du calme ou d'un sentiment de bien-être qui s'est installé. Observez comment cela se manifeste en vous.




37 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout